Lead-analytics

Rhône-Alpes expériences

Le bien-être à domicile

Dispenser des massages bienfaisants à domicile, partout à Lyon et à Roanne dans la Loire, c’est l’activité choisie par deux jeunes spécialistes du « Tuina », une méthode traditionnelle chinoise qui fait merveille pour libérer les tensions provoquées par la vie moderne. Chez les particuliers, dans les hôtels, les chambres d’hôtes et même les entreprises, leur action fait merveille.

ResT Zen - Photo Paul Prescott - Fotolia.com

C’est d’abord une aventure humaine. Des études de tourisme pour Lionel, complétées par une formation de webmaster pour commencer. Et une passion qui ne se dément pas. A ses heures perdues, il suit une formation à l’école de médecine chinoise pendant deux ans, à Lyon.

Il y côtoie toutes sortes de gens, des particuliers comme lui, mais aussi des kinés et des médecins curieux de cette méthode qui apporte bien-être et relaxation sans passer par la case médicaments.

ResT Zen - Photo Paulus Rusyanto - Fotolia.com

Les massages ainsi pratiqués, assis le temps d’une pause café, ou sur table le corps légèrement huilé, font un bien fou. En entreprise, l’endroit même où prennent naissance bien des maux, y compris quand on adopte une mauvaise posture au bureau, ils sont souverains.

Soulager le mal de dos, améliorer le sommeil, apaiser les tensions, augmenter la résistance au stress sont parmi les bénéfices de la méthode.


Du coup, les entreprises les proposent à leurs salariés. Y compris pendant les séminaires, les salons souvent harassants, les opérations promotionnelles…

Pour autant, il ne s’agit pas d’une pratique de la médecine abusive. Loin de là . La méthode n’a aucune prétention thérapeutique. Seulement de faire du bien et de prévenir plutôt que guérir et c’est déjà beaucoup.

Informations pratiques
ResT Zen, à Lyon (Rhône)
Lionel Lapin
Tél. : 06 31 38 99 96
contact@restzen.fr
lionel.lapin@restzen.fr
restzen.fr
Une séance dure une vingtaine de minutes. Il faut compter environ 15 €. Possibilité de rendez-vous en cabine de massages.
Commentaires